Les orientations du nouveau Bureau du SMT AML suite au Comité syndical du 19.12.2018

Après l’élaboration du diagnostic pour un schéma prospectif de mobilité en 2015, le SMT AML souhaite mettre en place des actions qui s’approchent des réalités des déplacements observés sur le terrain, partant du principe que les flux ne s’arrêtent pas aux limites institutionnelles.

1 - Plan d’Actions Intermodalité pour l’aire métropolitaine lyonnaise 2019-21 : faciliter, accompagner et fiabiliser la mobilité du quotidien au plus près des territoires et dans un temps court (2019-21). Le SMT finalise actuellement une concertation lancée en juillet 2018, dans les 8 bassins de vie locaux. L’objectif est de partager les enjeux et recueillir les besoins et projets des territoires. 250 personnes se sont mobilisées. Cette démarche se finalisera par un Plan d’Actions Intermodalité pour l’aire métropolitaine lyonnaise 2019-21 qui sera présenté au premier trimestre 2019. Ce plan à visée opérationnelle serait mis en avant comme modèle de gouvernance dans le cadre du futur SRADDET.

2 -Lancement d’une « tarification multimodale événementielle » permettant de valoriser et favoriser le déplacement des 2,5 millions d’habitants sur les événements de rayonnement métropolitain. Il s’agit d’utiliser grâce à un même support plusieurs réseaux de transport incluant le billet d’entrée pour ces événements. La première expérimentation aura lieu lors de la Biennale du Design 2019 avec un e-billet donnant accès au TER, au réseau urbain stéphanois et à l’exposition principale de la Biennale du Design 2019. La City Card stéphanoise donnant les mêmes droits élargis à l’ensemble des sites de la Biennale du Design et des musées stéphanois.

3- Sensibilisation à l’impact du coût du transport, du logement et de l’énergie dans le budget des ménages, en particulier les ménages vulnérables avec le calculateur « e-mob ». Développé en 2017/18 sur 2 nouveaux territoires TEPOS que sont Vienne Condrieu Agglomération et Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère, en plus du territoire initial de SEM. Une réflexion va être menée pour étendre ce dispositif au périmètre de la Métropole de Lyon, voire du SYTRAL.

Laboratoire d’innovations autour des nouvelles offres de mobilité, le SMT AML est maître d’ouvrage de ce calculateur « e-mob », site internet qui permet d’évaluer les conséquences budgétaires et environnementales d’un changement de résidence ou de lieu de travail. L’objectif d’e-mob est de faire prendre conscience de l’impact du coût du transport, du logement et de l’énergie dans le budget des ménages, en particulier les ménages vulnérables. L’enjeu est de contribuer à limiter les situations de précarités socio-économiques de ces ménages le plus souvent dépendants de la voiture individuelle et participer à la réduction de la consommation énergétique sur le territoire. Il est à rappeler que 20% des habitants de l’aire métropolitaine lyonnaise (377 000 personnes) sont en situation de vulnérabilité face au coût de la mobilité, consacrant plus de 18% de leur budget aux transports (Etude CEREMA 2014 financée par SMT AML / SGAR).